Les Conditions De Crédits Évoluent

Publié le 21/12/2020

Le 17 Décembre dernier, le Haut Conseil de stabilité finançière ( HCSF ) a fait évoluer les conditions de prêts pratiqués par les banques. 

C'est une nouvelle qui est accueillie de manière très positive par les emprunteurs et les acteurs de l'immobilier. Plusieurs conditions de prêts vont évoluer afin de permettre aux acquéreurs d'accéder plus facilement à la propriété.

Première chose, le taux d'effort maximal des emprunteurs. Fixé depuis de nombreuses années à 33%, il sera désormais de 35%. La partie de leurs revenus consacrés à la mensualité de leurs crédits se trouvent augmentée.

La durée de remboursement se trouve également augmentée, uniquement en cas d'achat dans le neuf ou en cas de travaux. La durée reste plafonnée à 25 ans mais monte à 27 ans grâce au crédit différé en cas de travaux ( ou achat dans le neuf ). Un crédit pour ce type de projet bien spécifique pourra désormais s'étaler pendant 27 ans.

Enfin, les banques gagne du pouvoir. Auparavant, elles pouvaient déroger aux règles du HCSF à hauteur de 15% des dossiers. Désormais, elles pourront le faire pour 20% de leurs dossiers.

A savoir, ce nouvel assouplissement concerne également les rachats et renégociations de prêts si ces opérations arrivent à réduire la durée de remboursement ou bien le taux d'effort.

 

La décision du HCSF était attendue de longue date par les acquéreurs et professionnels de l'immobilier. Une bonne nouvelle pour cette fin d'année 2020 !

 

Suivez l’actualité immobilière et rejoignez-nous