Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
ici et nulle part ailleurs
Bienvenue chez CENTURY 21 Guillerme Immobilier, Agence immobilière AURAY 56400

Je veux aménager mes combles : combien ça coûte ?

Publiée le 20/07/2018

combles

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quand on souhaite réaliser d’importantes économies d’énergie, la réfection des combles est idéale. Certes cela à un coût mais avec les aides de l’Etat (généreux quand il s’agit d’isolation) cela est la solution pour économiser et gagner en place.

Vous vous sentez un peu à l’étroit dans votre logement et vous pensez à refaire vos combles ? C’est une excellente idée mais elle a un coût. Si votre pente sous toit est supérieure à 30 degrés, cela vous en coûtera entre 700 à 1400 euros du m2 et si aucune modification de structure n’est à faire.

Par contre, si il faut faire d’autres interventions du type modification de la pente du toit, rehaussement de toiture ou encore surélévation, la facture peut grimper jusque 2000 euros du m2.

Pour diminuer la facture, vous pouvez vous renseigner sur les aides dédiées à la rénovation énergétique. Parmi elles : le CITE (Crédit d’Impôts pour la transition énergétique), l’Eco-PTZ ou le programme Habiter mieux de l’Agence nationale de l’amélioration de l’habitat (ANAH). Cela vaut la peine de se pencher sur ses aides car, dans certains cas, l’Etat peut prendre jusqu’à 40% du montant des travaux.

Si l’aspect extérieur de votre maison va être modifié, vous allez devoir faire une déclaration préalable de travaux auprès de votre Mairie. Si vous êtes dans une zone classée, il faudra également obtenir l’accord des architectes des Bâtiments de France. En général, si plus de 20m2 de surface habitable ou d’emprise au sol sont créés avec une hauteur minimale de 1,80m sous plafond, il vous faudra alors déposer un permis de construire.

A savoir également : si la surface totale de votre habitation dépasse les 150m2 après que vous ayez emménagé les combles, vous allez devoir recourir aux services d’un architecte, ce qui alourdira votre facture. Dans ce cas, il faut vous renseigner auprès d’eux afin d’avoir le coût du surplus car leurs honoraires sont libres.

Vient ensuite le choix des postes d’aménagement de vos combles, voici les plus importants :

-          L’isolation : le prix des matériaux isolants et la main d’œuvre doivent absolument être pris en compte. Le prix au mètre carré se situe aux alentours de 30 euros du mètre carré.

-          Le plancher : il va falloir miser sur la solidité de celui-ci. Il doit pouvoir supporter le poids de vos meubles et des éventuelles cloisons de séparations. Pour limiter le bruit, un résilient phonique sous les lattes pourra être posé. Il vous faudra compter environ 90 euros du m2 pour un plancher en chêne, un peu moins pour les bois exotiques (environ 60 euros du m2). Pour un résilient phonique de qualité, une bande isophonique en liège de 10mm revient à plus ou moins 20 euros pour 15 mètres linéaires.

-          Les fenêtres : primordiales pour assainir vos combles, vous devrez les équiper de rideaux isolants contre le froid et la chaleur. Il vous faudra compter environ 300 euros par ouverture, pose comprise.

-          L’électricité, l’eau : l’idéal est de passer les fils dans les rangements au pied des rampants pour les voir le moins possible. Si vous mettez un point d’eau, essayez de faire concorder les arrivées d’eau avec celles de l’étage inférieur, cela réduira considérablement les coûts.

-          L’escalier : comptez environ 1000 euros pour une version standard. Si vous souhaitez plus vous diriger vers une version à façon, la facture peut vite grimper ! Mais l’investissement vaut le coup, vous allez emprunter votre escalier environ 70 000 fois dans votre vie !

 

Notre actualité